top of page
Rechercher

Deux semaines avant le trophée Marie Agnès Péron

Dans deux semaine je serais sur le départ du trophée Marie Agnès Péron ! Une course extrêmement importante pour moi car, après avoir du renoncer à ma première course (la Pornichet Select) je vais ENFIN pouvoir tester mon bateau en condition de course et mettre en application les compétences acquises ces derniers mois lors de mes stages au Centre Excellence Voile de la Rochelle.


QUELQUES PHOTOS DES PAYSAGES QUE JE VAIS DÉCOUVRIR PENDANT CETTE COURSE


LA MARIE AGNÈS PÉRON ... PARCOURS DE 220 MILLES NAUTIQUES EN SOLITAIRE



Le Trophée Marie-Agnès Péron est une course bien complémentaire du Mini-Fastnet (que je ferais mi-juin). Une sorte d’exercice de style comme le sont souvent les épreuves en solitaire. La mer d’Iroise et la Bretagne sud présentent toute une palette de littoraux, d’îles et de passages étroits qui génèrent des conditions de navigation bien différentes. Avantage ou non, le régatier breton connaît en général bien ces parages et les abris ne sont jamais loin ni difficiles d’accès en cas de problème.


La course démarre en général de Douarnenez par un festival d’options en baie pour ensuite gagner le raz de Sein qui ne manque que rarement de jouer le trouble-fête avec ses courants de marée. Sitôt passée la longue baie d’Audierne resurgissent les options tactiques à l’approche des Glénan et du Cap Caval. Si la brume est de la partie, la navigation peut devenir délicate dans cette zone très fréquentée par les pêcheurs et les petits cargos. Groix arrive assez vite et le passage à terre est propice aux régatiers.


Il reste à aller tutoyer Belle-île en allant virer le Plateau des Birvideaux qui est la limite sud du parcours. A ce stade de la course, les leaders ont généralement planté leur avance et les options sont plus réduites pour remonter vers le Raz de Sein et sa bouée occidentale à laisser à tribord. Si un flux rapide de SO se mets en place, c’est une grande cavalcade pour le retour tandis que les petits airs, au contraire, épuisent les concurrents à court de sommeil. Ce sont les heures où le comité veille au grain avec les balises satellitaires; encore un passage du Raz et la baie de Douarnenez s’ouvre aux petits bolides.


Un programme qui donne bien envie !


LA PETITE INFO DE LA SEMAINE



C'est le nombre d'abonnements que nous avons reçu cette semaine. Un très grand merci à vous pour votre soutien dans ce beau projet <3


Pour rappel nous soutenons, à travers ce projet, l'association Coral Guardian qui oeuvre pour la protection des récifs coralliens en Espagne et en Indonésie.


En nous soutenant vous les soutenez aussi.

Merci pour eux :)



Si vous aussi vous souhaitez nous soutenir. C'est possible pour seulement 5€ par mois. Une petite somme qui permet de réaliser de grands projets



A bientôt !!!!!






39 vues0 commentaire

Comments


bottom of page